PRP cheveux

Lorsqu’elle est excessive et entraîne l’apparition de zones dégarnies, la chute des cheveux est appelée « alopécie ». Elle peut être source de complexes chez les patients des deux sexes. Maison Albanéa propose alors un traitement par injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) pour freiner et parfois même stopper l’alopécie.

Qu’est-ce que la technique du PRP pour les cheveux ?

Le plasma est un liquide qui représente environ 55 % du volume sanguin et qui véhicule les globules blancs, les globules rouges ainsi que les plaquettes. Ces dernières ont pour fonction essentielle de permettre très rapidement la coagulation d’un vaisseau qui saigne, et donc sa cicatrisation. C’est pourquoi elles peuvent si rapidement stimuler la croissance cellulaire, la régénération des tissus et la synthèse du collagène, grâce notamment à leur concentration en facteurs de croissance. Elles agissent aussi bénéfiquement sur l’établissement de la microcirculation sanguine et la perméabilité capillaire. Après prélèvement d’un faible volume sanguin chez le patient, il est possible de préparer du PRP (Plasma Riche en Plaquettes). Cela se fait par centrifugation afin d’augmenter la concentration en plaquettes dans l’échantillon prélevé. C’est alors ce PRP qui est injecté dans le cuir chevelu pour booster l’activité des follicules pileux et donc la pousse des cheveux. C’est une technique sans risque de rejet car « autologue » : le produit d’injection provient du propre corps du patient.

PRP Cheveux : déroulement de l’intervention

Une consultation avec l’un de nos médecins esthétiques est toujours nécessaire avant d’entamer le traitement. Elle permet de réaliser un diagnostic du cuir chevelu et de s’assurer que le traitement est potentiellement adapté. Le médecin vérifie aussi l’absence de contre-indications : maladies auto-immunes, certains troubles hématologiques, dérèglement des processus de prolifération cellulaire, grossesse et allaitement. Par ailleurs, la prise de médicaments à effet anticoagulant est à proscrire 24 heures avant une séance d’injection. Plusieurs séances sont toujours nécessaires, en moyenne 3 à un mois d’intervalle, puis environ tous les 6 mois. En fonction de l’étendue des zones à traiter, une séance dure de 30 à 45 minutes. Après prise de sang et préparation du PRP, votre médecin réalise une anesthésie locale du cuir chevelu à des fins de confort : il procède alors aux injections de PRP cheveux.

Les résultats après la méthode PRP capillaire

Les effets bénéfiques des injections de PRP contre l’alopécie sont souvent notables dès la deuxième séance. Cette amélioration progresse de manière continue au fil des rendez-vous. Au bout de quelques semaines la chute des cheveux se ralentit de manière significative et la repousse peut parfois même être stimulée.

Les cheveux sont significativement plus épais, plus brillants et plus soyeux.

Les autres traitements